le blogue de Béatrice Vaugrante

2015 : droits pour tous, tous pour les droits

Posted in Uncategorized by béatrice vaugrante on 30 décembre 2015

ensaf ottawaIl ne fallait pas manquer de souffle cette année. Nous avions préparé nos campagnes bien avant que l’envolée médiatique ne leur donne une ampleur non prévue : Raif Badawi, réfugiés, femmes autochtones. Entre autres.

Quelle année. Le cas de Raif Badawi nous a donnés de l’énergie pour amplifier la mobilisation à travers nos actions : vigiles hebdomadaires, visites à l’ambassade sous les boites de centaines de millers de pétitions, rencontres des élus canadiens et québecois, mission aux Etats-Unis auprès des membres du congrès et du département d’État, soutien de Bono et de U2, action constante dans les médias sociaux, et visites d’Ensaf son épouse aux quatre coins du monde pour recevoir le soutien de milliers de militants d’Amnistie. Beaucoup de fous rires avec Ensaf, la battante, et ses enfants, malgré le peu de nouvelles qui pourtant ne fera pas vaciller l’espoir. Grâce à ce cas, nous avons permis de mieux faire connaître le bilan dévastateur de l’Arabie saoudite en matière de droits et les relations ambigues des puissances occidentales avec ce pays. Il serait temps que le Canada signe le Traité sur le commerce des armes.

camp bekaa 6Grâce à vore soutien j’ai pu participé à une mission au Liban qui portait sur les réfugiés – bien avant que la crise annoncée sur ce thème ne prenne soudain de l’intérêt avec la photo du petit Alan Kurdi. Elle a été révélatrice encore du manque de volonté politique de la communauté internationale, et des conséquences terribles que cela fait subir quotidiennement aux familles de réfugiés. Le Liban a fait plus que sa part pour accueillir les réfugiés, mais il reste des enjeux non encore résolus à ce jour qui leur rendent la vie difficile comme s’ils avaient besoin encore d’obstacles, tel le renouvellement trop onéreux du permis de résidence. Les économies du début commencent à fondre sérieusement. Les pays riches ne font pas assez leur part pour porter secours avec dignité aux réfugiés, dont 50% sont des enfants. Et non, nous n’accueillons  pas la misère du monde : 86% des réfugiés dans le monde sont dans des pays en voie de développement. Le courage politique fait défaut et certains préfèrent rouler sur la vague dangereuse qui amalgame terroristes et réfugiés. Les réfugiés et migrants ne votent pas, pourquoi s’en soucier? ils vont raser les murs en silence, pour ceux qui survivent la traversée, en espérant trouver un futur pour leurs enfants, acceptant des conditions de vie et de travail bien en-dessous des normes et qui font pourtant marcher l’économie du pays d’accueil.  Et leurs enfants, plus tard, leur demanderont « pourquoi avez-vous accepté ces conditions? ». Un conseil de bienvenue aux migrants et réfugiés : défendez vos droits, pour vous, pour vos enfants.

vigile refugiesNous avons déployé beaucoup d’énergie pour faire parler des réfugiés et de l’urgent besoin de les accueillir : flash mob, veillées, pétitions, spectacle, livret contre les préjugés avec Garnotte. Vous avez été nombreux sur la Place-des-Arts à Montréal pour montrer votre solidarité lors de notre appel : merci.

Un grand honneur que d’être aux côtés de l’avocat d’Omar Khadr, Denis Edney, à la cour suprême du Canada qui lui a encore donné raison. Omar Khadr a été libéré et quel énorme soulagement ce fut. Tant d’années à demander justice pour des violations de droits criantes et par qui? le Canada! enfant-soldat condamné pour crimes de guerre, laissé 10 ans emprisonné et maltraité à Guantanamo. Dans quelle absurdité nous entraine cette lutte contre le terrorisme. Si nous sommes si tièdes sur nos principes de droits et libertés, pour quelle sécurité exactement nous luttons : une sécurité qui nous surveille, discrimine les minorités, restreint l’accès à la justice et à l’information, condamne la dissidence, arme les forces policières?

vivianeDepuis plus d’une décennie, je me tiens debout avec de nombreux militants aux côtés des femmes autochtones. Le dossier des violations de droits des peuples autochtones est, de par son ampleur et sa durée, le dossier le plus grave pour le Canada. Nous n’avons épargné aucune énergie pour mieux faire connaître l’ampleur de ce dossier : comités de l’ONU, vigiles, recherches et rapports, rencontres d’élus, pétitions. Enfin l’enquête publique a été annoncée. Enfin. Enfin le droit de parole aux familles, aux survivantes, aux communautés, aux organismes de femmes autochtones qui connaissent les enjeux, les causes profondes, les solutions. Elles ont maintes fois démontré le leadership nécessaire pour enfin mettre fin à cette crise honteuse. D’ailleurs urgemment, des décisions peuvent être prises pendant la mise en place de la Commission pour assurer une meilleure sécurité et un respect des droits économiques et sociaux des femmes autochtones.

Nous avons aussi agi pour la libération de prisonniers d’opinion, de personnes injustement accusées : je pense à Angel Colon, au Mexique ou Moses Akatugba au Nigéria, Mohamed Fahmy en Egypte,.. Et rappelez-vous la campagne pour que Shell répare ses dégâts au Nigéria. La population a obtenu justice. Nous sommes alertes sur les crises qui font tant de victimes : Burundi, République Centrafricaine, Irak, Syrie, Yémen, Soudan, Libye, Bahrain. Nos chercheurs sont sur le terrain et documentent, ce qui est la base de notre travail ensuite pour demander la fin de l’impunité et la justice.

2016, cela va faire 10 ans que je suis directrice générale. J’ai hâte d’un changement réel avec le nouveau gouvernement du Canada;  nos attentes sont exprimées dans notre Programme pour la défense des droits pour tous au Canada.

Ces dossiers ont un point en commun : notre attachement à défendre les droits pour tous, malgré les préjugés régnant envers les réfugiés, les autochtones, les défenseurs des droits, …

Nous entamons 2016 avec plus d’espoir, et avec vous, nous aurons encore des victoires, nous exigerons encore des engagements et des actions, nous resterons vigilants. Les droits de tous nous importent. Droits pour tous, tous pour les droits.

 

Merci de donner.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :