le blogue de Béatrice Vaugrante

Syrie : agir bien avant

Posted in Uncategorized by béatrice vaugrante on 27 septembre 2013

À la veille d’un vote du Conseil de sécurité de l’ONU sur une nouvelle résolution relative à la Syrie, il est nécessaire de rappeler que « depuis longtemps » la communauté internationale aurait pu prendre des mesures face aux crimes de droit international commis en Syrie.

Il est clair que l’utilisation d’armes chimiques est un crime de guerre. Tout comme l’est le ciblage délibéré des civils avec des armes de tout genre.

La protection des civils est une priorité et il faut rappeler à tous les acteurs de respecter le droit international humanitaire, comme s’abstenir de prendre pour cible des civils ou de recourir à des attaques aveugles ou disproportionnées,

D’autres mesures d’intervention sont quant à elles grandement nécessaires et auraient pu ou pourraient épargner des civils et les soulager.

À court terme, il est urgent de fournir bien plus d’efforts pour soutenir les 2 millions de réfugiés. Aider les pays limitrophes qui reçoivent ce flot constant et grossissant de personnes, dont la moitié sont des enfants : logement, eau et hygiène, nourriture, protection des femmes et des filles, éducation. Les pays les plus riches devraient aussi accueillir les réfugies les plus fragiles. Le camp de Zaatri est maintenant le second camp le plus grand du monde, avec 130 000 personnes. L’ONU estime à 3 Milliards l’aide nécessaire pour protéger ces personnes. Seulement 40% du budget est disponible.  Il faut protéger les 4,5 millions de déplacés internes qui sont aussi dans une situation humanitaire catastrophique et permettre aux organisations et agences humanitaires d’avoir accès au pays.

Mais quand je dis « depuis longtemps » je pense à des sanctions ciblées (gel des avoirs, embargo sur les armes), la saisine de la cour pénale internationale, le déploiement d’observateurs internationaux (laisser la commission internationale indépendante d’enquête sur la Syrie de l’ONU faire son travail), pourraient contribuer à mettre en place des conditions favorables au déroulement de possibles négociations. Faire appel à la compétence universelle des États en matière de justice est aussi une avenue, puisqu’il s’agit de crimes contre l’humanité et autres crimes de droit international.

Et quand je dis « depuis longtemps », je pense à Maher Arar, et tous les autres Canadiens et autres personnes dans le monde, envoyés en Syrie pour se faire torturer, car oui, la torture se sous-traitait en Syrie. Certains membres de la communauté internationale s’accommodaient des méthodes de Bachar ElAssad…

Il est temps maintenant d’agir en mettant en priorité, non pas les doubles standards ou la récupération instrumentée d’un discours sur les droits humains, mais la protection des civils, surtout cette génération d’enfants marquée à vie et leur prouver que nous protégerons leurs droits et pas d’autres intérêts.

Tagged with: , , , ,

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :